Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

Soutenir, innover, agir en proximité

Le calendrier du déconfinement

Emmanuel Macron a présenté jeudi 29 avril le calendrier du plan de déconfinement. Couvre-feu, déplacements inter-régionaux, terrasses et télétravail :  ce que les entreprises doivent retenir date par date et sur les conditions d'indemnisation des pertes
café ouvert
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Lundi 3 mai 2021

Étape 1 : 3 mai 2021

  • Couvre-feu maintenu

  • Réouverture des collèges

  • Réouverture des lycées

  • Levée des restrictions pour les déplacements inter-régionaux

  • Télétravail maintenu

  • Statu quo pour les commerces

  • Fin de l'attestation de déplacement

 

Étape 2 : 19 mai 2021

  • Couvre-feu décalé à 21h

  • Réouverture des commerces conditionnée au respect des jauges et des protocoles

  • Réouverture des musées, cinémas, monuments, théâtres avec public assis (800 personnes en intérieur, 1000 en extérieur)

  • Réouverture des activités sportives de plein air et dans les lieux couverts 

  • Télétravail maintenu

  • Réouverture des terrasses (6 personnes par table maximum)

  • Rassemblement de plus de 10 personnes interdits

  • Réouverture des établissements sportifs de plein-air et couverts pour les spectateurs

 

Étape 3 : 9 juin

  • Couvre-feu décalé à 23h

  • Réouverture des cafés et restaurants conditionnée au respect des jauges et des protocoles (6 personnes par table maximum)

  • Possibilité d'accueillir jusqu'à 5000 personnes dans les lieux culturels ou les établissements sportifs

  • Accueil des touristes étrangers avec pass sanitaire

  • Assouplissement du télétravail

  • Réouverture des salons et foires (jusqu'à 5000 personnes)

  • Réouverture des salles de sport, élargissement aux sports de contact en plein air et sans contact en intérieur

 

Étape 4 : 30 juin

  • Fin du couvre-feu

  • Maintien des gestes barrières et de la distanciation sociale

  • Possibilité de participer aux événements de plus de 1000 personnes en extérieur et en intérieur avec pass sanitaire

  • Fin des limites de jauge pour les établissements recevant du public

  • Les discothèques ne pourront toujours pas rouvrir leurs portes

 

Attention : Toutes ces mesures sont conditionnées à l'évolution de la situation sanitaire et pourront faire l'objet d'ajustement selon la conjoncture locale.

 

 

A partir du mois de juin, les hôtels, cafés, restaurants, établissements de culture et entreprises d'évènementiel auront droit au fonds de solidarité, même s'ils ne remplissent pas le critère actuel de perte de 50 % du chiffre d'affaires. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, annonce une dégressivité des aides sur trois mois. Actuellement, il est réservé aux entreprises perdant 50 % de leur chiffre d'affaires, donnant droit à une aide mensuelle allant jusqu'à 10.000 euros ou 20 % du chiffre d'affaires perdu. Ce système va perdurer en mai, et les entreprises concernées « auront droit à l'intégralité du fonds de solidarité » durant ce mois. Ce plancher de perte de 50 % du chiffre d'affaires va disparaître pour les entreprises entamant leur réouverture. « Même si vous perdez 15 %, 20 % ou 30 % de votre chiffre d'affaires, vous aurez droit à un accompagnement financier de l'État ». Source : Les Echos 03.05.2021