35 milliards d’euros pour moderniser, transformer et relocaliser l’industrie

Dans le cadre du Plan de relance, présenté par le gouvernement début septembre, 35 milliards d’euros au total sont mobilisés sur la période 2020-2022 en faveur de l’industrie autour de 8 axes d’intervention

  • Impact de la Covid-19 sur l’activité : besoin de financements

Plusieurs fonds, ainsi que des prêts garantis ou des modules de conseil, sont mobilisés ou créés pour permettre aux entreprises de traverser la crise en sécurisant leur trésorerie et leur capacité d’investissement.

  • Engagement dans la transition écologique

Baisse de l’impact environnemental des procédés de production, amélioration de l’efficacité énergétique, mobilité bas carbone des salariés, développement de services ou produits innovants permettant une réduction de la consommation d’énergie

  • Engagement dans la transition numérique

Dès 2018, un plan d’action a été lancé pour accélérer l’adoption des nouvelles technologies dans l’industrie et permettre aux entreprises de transformer leur système de production.
Ce plan pour l’industrie du futur est renforcé depuis août 2020

  • Renforcement des capacités d’innovation

Principalement orienté vers les filières aéronautique et automobile, cet axe vise à soutenir la recherche dans les entreprises et les projets structurants pour leur compétitivité

  • Production ou relocalisation de la production en France

Le Gouvernement veut renforcer la production nationale et soutenir l’implantation ou la réimplantation, sur le territoire, de certaines industries

  • Recrutement de nouvelles compétences ou maintien de l’emploi

Mesures pour l’embauche des jeunes, pour le soutien à l’alternance ou pour la formation des salariés complètent le dispositif d’activité partielle

  • Développement de l’activité à l’export

La clé de la relance économique se situe aussi dans la capacité des entreprises à se projeter sur d’autres marchés. La Team France Export poursuit ses efforts d’accompagnement des entreprises dans leurs projets d’internationalisation

  • Accélération du développement de l’entreprise

Il existe de nombreux dispositifs permettant aux dirigeants d’adapter leur stratégie et leur organisation aux enjeux de leur croissance : accélérateurs, modules de conseil, formations, auto-diagnostics…

Aider les entreprises à mobiliser les financements pertinents

la Direction générale des Entreprises du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, a publié  un guide rassemblant l’ensemble des mesures mobilisables par les TPE, PME et les ETI industrielles pour les soutenir dans la reprise de leur activité. Ce guide vise à répondre aux préoccupations concrètes des chefs d’entreprises.

La CCI vous informe et vous accompagne dans la mobilisation de ces mesures. Contact : m.carrat@moselle.cci.fr

800 millions d’euros déjà disponibles

Sur l’enveloppe globale de 800 millions d’euros, les crédits sont répartis de la manière suivante :

  • 200 millions d’euros pour la décarbonation de l’industrie
  • 300 millions d’euros pour les fonds de soutien à la modernisation des filières automobile et aéronautique
  • 150 millions d’euros pour les projets portés par les territoires, dont les Territoires d’Industrie
  • 100 millions d’euros pour relocaliser les chaînes de valeur critiques
  • 40 millions d’euros pour soutenir l’industrie du futur et la modernisation des chaines de production.

Renforcer les partenariats entre industriels européens

D’ici le prochain Conseil National de l’Industrie, les industriels travailleront également avec l’État et les Régions à l’élaboration d’une feuille de route pour renforcer les partenariats industriels européens autour de projets stratégiques identifiés.

Lire le plan de relance en faveur de l’industrie : document

dispositifs-entreprises-industrielles
Document PDF
Installez Acrobat