Attention aux vols sur chantier

Les services de Gendarmerie vous informent d’une recrudescence des vols sur chantier.

Pour garantir la sécurité de vos installations, voici quelques conseils :

  • Clôtures de chantier
    . Délimiter clairement la zone du chantier
    . Mettre en œuvre une protection totale du périmètre du chantier pour éviter les accidents liés à des intrusions et limiter les possibilités de dégradations
    . Ne pas installer de périmètre totalement opaque. Cela permet à la gendarmerie de surveiller le site lors des patrouilles et d’identifier des activités ou mouvements suspects
    . A défaut de clôture, mettre en place un barriérage avec cadenas doublé d’un éclairage adapté
  • Aménagements du chantier
    . Ne pas abandonner à la vue des passants ou visiteurs des objets et matériels pouvant servir à dégrader ou être volé sur le chantier
    . Éviter d’approvisionner les chantiers trop longtemps à l’avance, notamment les veilles de fêtes et de week-end
    . Prévoir des zones de stockage spécifiques pour les matériaux et équipements et des zones de parcage des engins (éviter les endroits facilement accessibles depuis les rues)
    . Hors période d’activité, retirer les outils et matériels de valeur du chantier ou les entreposer dans des espaces sécurisés (locaux, containers fermés à clefs). Prévoir pour les cas, lieux ou périodes plus difficiles, un contrôle d’accès par une société privée
    . Si les risques sont très importants, installer du matériel de surveillance ou d’alarme et le cas échéant renvoyer vers une société de télésurveillance pour le suivi des alarmes.
  • La protection des matériels et engins de chantier
    . Généraliser l’utilisation des antivols tels les coupures du circuit d’alimentation en carburant sur les engins.
    . Éviter de laisser les outils et matériels inutilisés (à ranger en fin de journée) à la vue des passants.
    . Positionner les matériels et engins de façon à rendre plus difficile leur enlèvement.
    . Procéder au marquage physique des engins de chantier (éviter le marquage à la peinture facilement effaçable)
    . Photographier les engins, relever leur n° de série et signes particuliers facilitant leur recherche.
    . Ne rien laisser de valeurs (outillage, GPS,…) dans les véhicules de chantier et camionnettes notamment le soir, les veilles de fêtes et week-end.
  • Surveillance
    . Organiser un gardiennage par un agent 24H/24  pendant toute la période du chantier, à défaut au moyen de la vidéoprotection.
    . Prévoir un éclairage de nuit.
    . Contrôler la circulation.
    . Interdire le stationnement anarchique.
    . Sensibiliser les personnels aux risques de malveillance.
    . Signaler tout événement aux forces de l’ordre.