88% des chefs d’entreprise estiment que l’A31 Bis est une priorité pour le développement économique du territoire.

Suite à la décision du gouvernement consacrant le caractère prioritaire du projet A31 Bis, il a été décidé de soumettre à la concertation les différentes variantes possibles d’aménagement proposées par les Services de l’Etat, notamment les variantes en tracé neuf du secteur Nord entre Richemont et l’A31 au Nord de Thionville, la partie jusqu’à la frontière luxembourgeoise consistant en la mise à 2×3 voies de l’actuelle A31.

Ce temps de concertation s’est achevé fin février. Un tracé va désormais être retenu qui sera soumis à enquête publique, avant Déclaration d’Utilité Publique, pour un démarrage des travaux entre 2023 et 2027…

L’enjeu est de taille pour notre territoire, compte tenu des différentes fonctions de cette autoroute, tout à la foisaxe de transit international, desserte des grandes zones d’activité économique au long du sillon mosellan etautoroute urbaine qui relie les principales villes de notre territoire de Metz à Thionville et au-delà.

Dans ce contexte, la CCI de la Moselle, en coordination avec les réseaux d’entreprises de Moselle, a recueilli l’avis des entreprises et de leurs collaborateurs sur ce projet.

En A31Bis, découvrez les résultats de notre enquête via le document présent en bas de page

Fabrice Genter,
Président de la CCI Moselle Métropole Metz

enquete A31Bis CCI57
Document PDF
Installez Acrobat