Le Port de Thionville-Illange

Partager
Vous consultez une prestation rattachée à la page Ports de Moselle : l’Europe fluviale, vous trouverez d'autres prestations en relation en fin de page
Premier port fluvial de France pour les produits métallurgiques.

Les atouts majeurs

  • 1er Port fluvial de France pour les produits métallurgiques (Source : Voies Navigables de France)
  • 7ème port fluvial français (Source : Voies Navigables de France)
  • Voie fluviale à grand gabarit et à régime international de navigation
  • Accès direct aux autoroutes nord-sud (A31) et est-ouest (A4)
  • 25 ha de terre-pleins
  • 1580 mètres linéaires de quai

Port de Thionville-Illange

Le Port de Thionville-Illange en Chiffres

Quelques chiffres
Nature des marchandises 2013 2012 2011
Total 1 413 094
1 298 708
1 254 841
Matériaux de construction 483 576 407 641 404 394 »
Combustibles minéraux solides 621 984 507 849 383 036 »
Ferrailles 110 444 82 320 157 254 »
Céréales et autres produits agricoles 131 263 169 915 199 486 »
Produits sidérurgiques 62 421 126 838 110 671 »
Engrais 3 406 4 145 - »

Volumes renseignés en tonne de marchandise

Les entreprises installées

  • La COMPAGNIE FRANCAISE DE NAVIGATION RHENANE (CFNR), qui dispose d’un parc de grues permettant de répondre aux besoins les plus divers en matière de manutention et de stockage, avec des forces de levage allant jusqu’à 35 tonnes, ainsi qu’une halle de transbordement à couvert équipée d’un pont roulant de 10 tonnes
  • ROLANFER-RECYCLAGE – Récupération et recyclage de ferrailles. L’entreprise s’est dotée d’un broyeur performant
  • U.C.A.-Illange – Union de coopératives agricoles, qui exploite des silos à grains d’une capacité de 35.000 tonnes
  • HOLCIM-BETONS – Centrale de fabrication de bétons prêts à l’emploi
  • TRANSPORTS DUBOIS – Transports routiers

À ces entreprises s’ajoutent celles qui occupent divers terre-pleins au garage à bateaux faisant partie de la concession, à proximité de l’écluse de Thionville-Beauregard.

Le Port Public de Thionville-Illange est concédé à la Société du Canal des Mines de Fer de la Moselle, CAMIFEMO. Société anonyme datant de 1928, se substituant au Consortium pour la Canalisation de la Moselle créé en 1919 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Moselle.
Depuis 1981, l’actionnaire majoritaire de CAMIFEMO est la CCIM. Transformée en société par actions simplifiées depuis le 12 décembre 2001, son capital est de 40 230 €.

La société du Canal des Mines de Fer de la Moselle (CAMIFEMO) fut d’abord concessionnaire du canal entre Metz et Thionville et des ports publics desservis par ce canal. A partir de 1964, date à laquelle la Moselle fut mise au gabarit européen et fut dotée du régime international de navigation, la concession fut ramenée aux seuls ports publics de Metz-Mazerolle et de Thionville-Illange, ce dernier faisant alors l’objet d’importants travaux d’agrandissement.


Contactez votre correspondant CCI


Nos prestations