Faire émerger de nouvelles filières économiques et industrielles

Partager
Vous consultez une prestation rattachée à la page Faire émerger et soutenir les leviers de croissance, vous trouverez d'autres prestations en relation en fin de page

Dans le contexte des mutations auxquelles notre territoire a dû et doit encore faire face, de la nécessaire adaptation de notre tissu économique et industriel aux futurs gisements de croissance, il est primordial de soutenir aujourd’hui l’émergence et la structuration de nouvelles filières économiques et industrielles.

Dans le prolongement d’une première intervention dans le domaine de l’éco construction et de l’habitat durable, à travers l’Engagement dans le Développement Durable initié par la CCI en 2007 – filière qui regroupe aujourd’hui 120 professionnels représentant tous les métiers de l’aménagement et de la construction -, la CCI entend convaincre les acteurs du territoire de la nécessité de promouvoir sans attendre les secteurs identifiés comme stratégiques par les entreprises.
C’est particulièrement le cas du pôle éco matériaux qui pourrait trouver sur le territoire régional un ancrage efficace et opportun en termes d’activités nouvelles et d’emplois.
Des réflexions sont à engager et poursuivre dans d’autres domaines relevant de l’économie verte : le bois, la biomasse et les énergies durables.

Le programme Moselle Électromobile engagé par le Département de la Moselle – et auquel la CCI participe compte tenu du poids de l’industrie automobile en Moselle (constructeurs et équipementiers) -, s’inscrit également dans cette démarche d’identification, structuration, promotion de filières nouvelles. L’on peut bien sûr rapprocher de cette détermination à peser sur les « niches » de croissance, l’action menée par la CCI avec ses filiales portuaires pour le développement du fret multimodal (routier, ferroviaire et fluvial) et des activités logistiques.

Par ailleurs, s’agissant de la sidérurgie et de la chimie en Moselle, l’enjeu majeur partagé aujourd’hui par tous les acteurs du territoire est de pérenniser notre socle industriel. Ainsi, la CCI exprime son entier soutien :

  • au projet ULCOS – porté par un consortium de sidérurgistes européens dont le leader est ArcelorMittal – qui conforterait durablement la filière liquide en Moselle avec l’implantation d’un site pilote de captage de CO2 à Florange ;
  • au projet de raccordement au pipeline européen pour l’approvisionnement en matière première des sites chimiques de Carling / Saint-Avold.

Dernières actualités relatives à cette prestation


Nos prestations